Entrées par Eric Berdeaux, CEO OXIAL

,

« Parangonnage » ou « Benchmarking » ?

Le terme “benchmarking ou benchmark” est régulièrement utilisé dans le domaine de la gestion des organisations depuis quelques années bien qu’il ne soit pas encore rentré naturellement dans les mœurs. En revanche, sa traduction française, le parangonnage, l’est beaucoup moins ! Schématiquement, c’est l’analyse comparative des performances ou du fonctionnement afin de s’améliorer.

,

La HES-SO et Oxial présentent leurs travaux sur les risques psycho-sociaux à l’IE 2021, 20ème Conférence Internationale sur l’Informatique en Economie.

La HES-SO et Oxial présentent leurs travaux sur les risques psycho-sociaux à l’IE 2021, 20ème Conférence Internationale sur l’Informatique en EconomieNous avons présenté, en collaboration avec la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO, https://www.hes-so.ch) l’avancement de nos travaux lors de la conférence « ie2021, The 20th International Conference on Informatics in Economy » (https://www.conferenceie.ase.ro), les 14 et 15 mai derniers.

,

La gestion de l’Audit Interne d’une banque Haïtienne : Oxial signe un contrat de licences avec BUH

Oxial annonce la signature d’un contrat de Licences en Suisse avec la société la Banque de l’Union Haïtienne (BUH), banque commerciale privée basée à Haïti.
Ce domaine d’activité confronté à de multiples contraintes réglementaires nécessite la mise en place d’une plate-forme digitalisée qui s’appuie sur la solution logicielle intégrée « Oxial sGRC » afin de gérer le suivi de ses audits internes.

,

La gestion des Risques et des Contrôles d’une compagnie d’assurance : Oxial signe un contrat SaaS avec Albingia

Oxial annonce la signature d’un contrat de SaaS (Software as a Service) en France avec la société Albingia, compagnie d’assurance française indépendante.
Ce domaine d’activité en pleine évolution nécessite la mise en place d’une plate-forme digitalisée qui s’appuie sur la solution logicielle intégrée « Oxial sGRC » afin de gérer l’ensemble de son dispositif de maitrise des risques et de la conformité.

,

La vision du dirigeant sur la digitalisation des lignes de défense. Témoignage de ONE Swiss Bank

Le contrôle opérationnel en pilier de la prévention des risques

# Episode 4 : La vision du dirigeant sur la digitalisation des lignes de défense. Témoignage de ONE Swiss Bank
Mardi 2 mars, 10h.

Notre invité, Grégoire Pennone, CEO One Swiss Bank, partagera sa vision et son expérience au travers de la banque privée suisse, ONE Swiss Bank.
En tant que CEO de cet établissement, à taille humaine et en forte croissance, la digitalisation des activités a été positionnée depuis sa création comme un levier indispensable de développement.

,

Réussir et pérenniser la digitalisation de son dispositif de contrôle opérationnel

Réussir et pérenniser la digitalisation de son dispositif de contrôle opérationnelSupervision et expertise, tels sont les piliers de la digitalisation de la GRC pour répondre aux exigences actuelles de contrôle en temps réel et à granularité croissante des services financiers.Mais pour s’assurer d’une digitalisation durable avec la certitude d’une organisation résiliente, une approche de la Gouvernance, Risque et Conformité (GRC) par hub d’expertises est indispensable.

,

S’engager dans une digitalisation du contrôle opérationnel 

S’engager dans une digitalisation supervisée Comment rendre votre organisation résiliente afin qu’elle soit en capacité de faire face aux enjeux économiques et sociétaux actuels ?Le fondement de la réussite réside dans la mise en œuvre d’une méthodologie qui inclut l’ensemble des composants d’un service ; par exemple, financier ou public. C’est généralement ce caractère systémique qui effraie et stoppe les projets de digitalisation. Alors comment faire pour y arriver et par quoi commencer ?

,

Le contrôle opérationnel en pilier de la prévention des risques

De l’évidence de la digitalisation au sein des Services Financiers : l’informatisation n’est pas la digitalisation. Les services financiers traversent depuis plus d’une décennie une profonde transformation structurelle via l’émergence d’une concurrence inédite avec l’essor des fintechs et les GAFA, une révolution dans le paiement et les services bancaires avec l’impulsion de l’open banking, des évolutions réglementaires permanentes et une évolution notable des comportements des clients en attente d’une expérience fluide et décomplexée.

De l’évidence de la digitalisation au sein des Services Financiers : l’informatisation n’est pas la digitalisation

De l’évidence de la digitalisation au sein des Services Financiers : l’informatisation n’est pas la digitalisation. Les services financiers traversent depuis plus d’une décennie une profonde transformation structurelle via l’émergence d’une concurrence inédite avec l’essor des fintechs et les GAFA, une révolution dans le paiement et les services bancaires avec l’impulsion de l’open banking, des évolutions réglementaires permanentes et une évolution notable des comportements des clients en attente d’une expérience fluide et décomplexée.