Près de trois sociétés sur dix ne sont toujours pas prêtes pour le RGPD… votre entreprise en fait-elle partie ?

Plus de trois mois après le 25 mai, date d’échéance pour se conformer au Règlement général de l’Union européenne (UE) sur la protection des données (RGPD), une nouvelle étude a révélé que 28 % des sociétés ne se sentent pas totalement en conformité.

Cette observation a été mise en évidence grâce à la recherche menée à Infosecurity Europe par la société de sécurité Imperva, près d’un cinquième des répondants ayant des doutes quant au succès de leur audit RGPD initial.

Ce constat est surprenant au regard des conséquences qu’entraîne le non-respect du RGPD, notamment de lourdes pénalités financières, le risque de cybercriminalité, les répercussions à long terme sur les marques, etc. Étant donné qu’un certain nombre d’États membres de l’UE commencent à inscrire les principes du RGPD dans leur législation nationale sur la protection des données, les conséquences ne feront que s’aggraver.